Méthodologies

Dernière mise à jour :09 / 06 / 2016

Eurazeo PME travaille sur deux périmètres différents dans la définition de sa démarche RSE :

  • Le périmètre du reporting RSE : ce périmètre est constitué par l’ensemble des sociétés consolidées par intégration globale. 

En 2015, ce périmètre comprenait les sociétés Groupe Colisée, Dessange International, Léon de Bruxelles, Péters Surgical, Vignal Lighting Group et la société de gestion Eurazeo PME.

  • Le périmètre de la Stratégie RSE : ce périmètre est constitué des sociétés consolidées par intégration globale et par mise en équivalence, après deux années complètes de détention.

En 2015, ce périmètre comprenait les sociétés Groupe Colisée, Dessange International, Léon de Bruxelles, Péters Surgical, Vignal Lighting Group et la société de gestion Eurazeo PME.

 

PERIMETRE DE REPORTING

Le reporting RSE intègre Eurazeo PME et les sociétés détenues majoritairement.

Le périmètre de reporting 2015 comporte les variations suivantes par rapport à 2014 : Cap Vert Finance n’est plus dans le périmètre ; Groupe Colisée et Vignal Lighting Group y sont nouvellement intégrées. Ces variations de périmètre ne permettent pas d’analyses tendancielles entre 2014 et 2015.

Les règles pour la prise en compte des cessions et acquisitions sont les suivantes :

  • les cessions de l’année 2015 sont exclues du périmètre de reporting 2015 ;
  • les acquisitions réalisées par les sociétés du portefeuille d’Eurazeo PME au cours de 2015 ne sont pas prises en compte dans le reporting portant sur l’année 2015.
  • le reporting est organisé par entité, chaque entité étant en charge de produire ses données extra-financières.

L’équipe RSE d’Eurazeo PME tient à saluer le travail important réalisé par ses participations en particulier celles entrées dans le périmètre en 2015 qui jouent le jeu d’un suivi quantitatif des enjeux ESG dès leur première année dans le portefeuille d’Eurazeo PME.

 

INDICATEURS DE REPORTING

Eurazeo PME a sélectionné ses indicateurs RSE pour répondre à deux objectifs principaux : piloter la performance RSE d’Eurazeo et de ses filiales et répondre à l’obligation de reporting définie par la loi Grenelle II. Les indicateurs sont revus chaque année dans une logique de progrès continu et afin d’assurer la pertinence des indicateurs aux métiers d’Eurazeo et de ses filiales. En 2015, le référentiel est composé de 158 indicateurs quantitatifs et qualitatifs.

La méthodologie du reporting 2015 ne comporte pas de changement significatif par rapport à 2014. En 2015, Eurazeo PME a procédé à une revue complète de son référentiel de reporting. L’évolution du référentiel a été menée dans une logique de simplification et d’amélioration du processus de reporting, et également dans l’objectif d’une meilleure adaptation à un contexte international. Le volet Social constitue la partie du référentiel ayant connu les changements les plus importants et pour laquelle Eurazeo a fait appel à un cabinet extérieur spécialisé. Les changements apportés au référentiel de reporting ont impliqué des ajouts et suppressions d’indicateurs ainsi que des évolutions dans les définitions de certains indicateurs.

Les indicateurs ont été définis par Eurazeo PME conformément aux exigences de la loi Grenelle II en lien avec les Commissaires aux comptes et les sociétés du portefeuille. Eurazeo s’appuie également sur le référentiel de la Global Reporting Initiative (GRI) et du niveau Avancé du Pacte Mondial de l’Organisation des Nations Unies.

 

TAUX DE COUVERTURE

Sur les indicateurs que compte le reporting, certains sont longs à construire ou ne sont pas encore suivis par toutes les entreprises du portefeuille, notamment celles acquises en cours d’année. Eurazeo PME a donc mis en place un taux de couverture qui permet de savoir sur quelle proportion des effectifs (pour les indicateurs sociaux) ou du chiffre d’affaires (pour les indicateurs environnementaux) l’information ESG est suivie. Ce taux de couverture est calculé pour chaque indicateur.

 

ORGANISATION DU REPORTING

Au-delà des obligations réglementaires, le reporting d’Eurazeo PME s’inscrit dans sa démarche RSE globale. La campagne annuelle de reporting RSE est organisée selon plusieurs étapes qui s’étendent d’octobre à mai : (1) préparation du reporting ; (2) collecte et vérification des données ; (3) consolidation et contrôle des données ; (4) publication du reporting ; (5) partage des résultats avec les équipes investissement et les équipes dirigeantes des sociétés de portefeuille ; (6) définition et suivi des plans d’action.

 

PRECISIONS ET LIMITES METHODOLOGIQUES

Les méthodologies relatives au calcul de certains indicateurs peuvent présenter des limites du fait de :

  • l’absence de définitions reconnues au niveau international (exemple : statuts ou types de contrats de travail) ;
  • la disponibilité limitée et/ou l’absence de certaines données sous-jacentes nécessaires aux calculs entraînant des estimations nécessaires ;
  • la difficulté de collecte des données.

Eurazeo PME travaille avec ses Commissaires aux comptes et avec ses filiales pour assurer la cohérence des données eu égard à ces limites. Eurazeo PME cherche également à adapter le reporting aux différents métiers et implantations géographiques de ses filiales.

Lorsqu’une information n’est pas disponible dans le délai imparti, une estimation doit être réalisée permettant de refléter la réalité au plus près. Les données estimées doivent être clairement identifiées et la méthodologie explicitée dans l’outil de collecte. Plusieurs méthodes peuvent être retenues parmi lesquelles :

  • estimation de l’information sur les 12 derniers mois glissants connus les plus proches de la date de clôture ;
  • estimation de l’information partiellement connue pour la période la plus proche de la clôture extrapolée pour refléter une période de 12 mois;
  • extrapolation sur la base d’une référence proche ou à partir d’un sous-échantillon renseigné et comparable ou de l’année précédente.

Langues