Léon de Bruxelles

Dernière mise à jour :15 / 05 / 2017
Dernière mise à jour :15 / 05 / 2017
Dernière mise à jour :15 / 05 / 2017

- PRÉSENTATION -

L’ambassadeur des moules-frites et spécialiste de la brasserie belge est la marque de restauration à thème préférée des Français. L’enseigne mise sur l’ambiance chaleureuse de ses 77 établissements qui accueillent chaque jour 15 000 clients et sur l’authenticité de la carte et des recettes.

En 2015, Léon de Bruxelles lance la “Léon Box” : la commande et vente à emporter.Le chiffre d’affaires de Léon de Bruxelles est en légère baisse par rapport au 31 décembre 2014 pénalisé par la conjonction d’un contexte économique difficile et des attentats survenus en 2015 à Paris.

www.leon-de-bruxelles.fr

facebook

twitter

youtube

picto_app-storepicto_play-store

 

 

- Chiffres clés, équipe & interview -

Dernière mise à jour :15 / 05 / 2017
Dernière mise à jour :15 / 05 / 2017
Dernière mise à jour :15 / 05 / 2017

06062016-Photos-Portraits-entreprises-du-portefeuille-participations-majoritaires-Leon-de-bruxelles

Entretien avec Laurent Gillard

 

Quels ont été les grands temps forts de 2016 ?

C’est pour nous l’année du renouveau, concrétisation d’une stratégie menée depuis deux ans. Une carte modernisée centrée sur le travail des produits frais – spécialités incontournables comme le fish&frites, poissons pêchés en pleine mer, sélection de viandes ou de planches à partager –, une signature « Léon de Bruxelles, la recette des bons moments », des services inédits comme la livraison à domicile et l’ouverture d’un concept urbain branché dans Paris : Léon de B. Au coeur de ce repositionnement, la fraîcheur, nouvel étendard de l’enseigne. Léon de Bruxelles est devenu la première chaîne de restauration à proposer une frite fraîche au bon goût authentique de pommes de terre françaises et belges.

En quoi consiste votre stratégie de Renouveau ?

Les clients recherchent des expériences authentiques et aspirent à redécouvrir les plaisirs simples, le goût des bonnes choses et des produits frais. Nous avons rapidement pris conscience que cette tendance de fond allait obliger les acteurs de la restauration à évoluer pour répondre à ces attentes, au risque de voir leur clientèle déserter leurs établissements. Au terme de deux années de travail et d’investissements, avec le soutien indéfectible de l’équipe d’Eurazeo PME, nous avons franchi une étape qui nous permet en 2016 de faire mieux que le marché.

Comment ce projet du renouveau se traduit-il ?

Essentiellement par une offre produits repensée en profondeur à partir du plat signature de l’enseigne – les moules frites – et sa promesse de convivialité. Celle-ci est incarnée par notre nouvelle signature de marque « Léon, la recette des bons moments » dans nos restaurants, autour de produits frais où chacun peut partager des bons moments en toute simplicité. Le projet s’est également incarné dans la proposition de nouveaux services à nos clients tels que l’ouverture d’un second Léon de B dans le 19e arrondissement de Paris, un concept jeune et urbain, ou encore la vente à emporter et la livraison à domicile pour Paris qui a séduit plus de 70 000 clients.

Quel a été son impact sur la nouvelle offre produit ?

C’est un véritable levier de conquête qui fédère également nos équipes autour d’un grand projet d’entreprise. Dans le contexte actuel, il était primordial de s’inscrire dans une course de fond et non de vitesse ! Nous avons testé nos convictions et les avons éprouvées au quotidien avec les collaborateurs et auprès de nos clients. Nous sommes partis d’une idée simple pour véhiculer un message clair à nos clients : si le coeur de notre offre – les moules et les frites – est frais, alors le reste l’est aussi !

Langues