Dernière mise à jour :28 / 11 / 2019
Dernière mise à jour :28 / 11 / 2019
Dernière mise à jour :28 / 11 / 2019

- PRÉSENTATION -

Orolia est un leader mondial dans la fiabilisation des signaux de type GPS, permettant le bon fonctionnement des applications de positionnement, de navigation, d’horodatage et de synchronisation les plus critiques. Il met ces technologies à disposition de clients publics ou privés dont les systèmes et infrastructures exigent les plus hauts niveaux de précision, de qualité et de disponibilité. Depuis sa création en 2006, et à travers 9 acquisitions, la société a d’ores et déjà renforcé sa présence à l’international (implantations aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Suisse…).

La société bénéficie par ailleurs de fortes positions sur la plupart des niches où elle est présente, en particulier dans la maîtrise du temps ultra-précis avec son expertise en horloges atomiques, serveurs de temps et systèmes de synchronisation qui bénéficient de l’accélération des échanges de données (datacenters, bourses financières…).

Parmi ses activités liées à la maîtrise de la position, l’entreprise est aussi reconnue sous sa marque McMurdo comme le leader mondial de la recherche et sauvetage par satellites, secteur dont elle couvre l’essentiel de la chaîne de valeur, depuis les balises de détresse (aviation civile, marines, individuelles ou militaires) jusqu’aux centres de coordination de sauvetage.

Pour plus d’informations

 

– Initiative RSE –

En vue d’améliorer les conditions de travail et de prévenir les situations de pénibilité, notamment en vue de détecter les risques d’usure professionnelle, Orolia France développe des actions avec le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de travail (CHSCT) et des travaux d’amélioration au sein de l’entreprise. Le site de Guidel (en Bretagne, France) a également mis en place du télétravail afin de permettre une meilleure association vie privée/vie professionnelle et des initiatives d’aménagement des fins de carrière et de la transition entre activité et retraite.

Langues